Equipe PMB > Thème de recherche > realisations marquantes > La membrane sporale interne

  • Imprimer

La membrane sporale interne comme constituant clé de la résistance des spores bactérienne

Les spores bactériennes constituent une des formes les plus résistantes du monde vivant. La structure unique et particulière de la spore permet en effet à la bactérie qui la génère de préserver les molécules essentielles à sa revivification (ADN, protéines, enzymes) en conditions externes drastiques. Malgré le développement de nombreuses techniques analytiques, les conditions qui permettent cette préservation de la matière biologique restent mal connues. Nos travaux récents ont permis de mieux connaître l’état et les propriétés de la membrane interne, élément clé de la perméabilité sporale (Loison et al., 2013). Cette compréhension globale permet d’envisager la réalisation d’une structure « modèle » reproduisant la spore et pouvant constituer la base d’un procédé d’« encapsulation » de molécules sensibles afin de les protéger efficacement des conditions externes. La connaissance structurale de la spore permet par ailleurs de progresser sur le plan de leur destruction et de proposer de nouvelles technologie de stérilisation (Colas de la Noue et al., 2012, Moussa et al., 2013).

Loison P., A. Hosny N., Gervais P., Champion D., K. Kuimova M., Perrier-Cornet JM. 2013. Direct Investigation of viscosity of an atypical inner membrane of Bacillus spores: a molecular rotor/FLIM study. BBA Biomembranes 1828(11) 2436-2443

Moussa M., Espinasse V., Perrier-Cornet J.M., Gervais P., 2013. Can pressure-induced cell inactivation be related to cell volume compression. A case study for Saccharomyces cerevisiae. Food Res. Int. 54 (2013)738-744

Colas de la Noue A., Espinasse V., Perrier-Cornet J-M., Gervais P. 2012. High gas pressure : An innovative method for the inactivation of dried bacterial spores. Biotechnol. Bioeng.