Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeau_umr-pam.jpg

UMR Procédés Alimentaires et Microbiologiques

Encapsulation/vectorisation des molécules actives, une stratégie dynamique en agro-alimentaire et en pharmacie

Le 16 octobre 2015 s’est tenu à Dijon, à la Maison Régionale de l’Innovation, le colloque « Encapsulation/vectorisation des molécules actives, une stratégie dynamique en agro-alimentaire et en pharmacie ».

Ce colloque était organisé par l’UMR PAM (Procédés Alimentaires et Microbiologiques) et soutenu par le pôle de compétitivité Vitagora, par AgroSup Dijon, par Welience (société de transfert de la SATT Grand Est), par la Fédération de Recherche IABECA, par l’APGI (Association pour la Pharmacie Galénique Industrielle) et bien sûr par l’Université Bourgogne Franche-Comté.

Il avait deux objectifs :

- Le premier objectif était bien sûr de présenter les travaux de recherche réalisés au sein de
l’UMR PAM concernant l’encapsulation

- Le second était de partager l’état des connaissances avec des collègues d’autres
laboratoires.

 

 

 Montage web

Accès aux résumés
des conférenciers

BAO PHAM
CHAMBIN
DAT NGUYEN
DEBEAUFORT
DECREAU-SOCK
DUPONT
GONZALEZ
LAMPRECHT
LEONARD
THILLIER

 

La journée a été ouverte par une conférence plénière donnée par le Professeur Denis PONCELET et qui a dressé l’état de l’art dans ce domaine. Après une définition, il a montré toute l’étendue de l’encapsulation à travers les différentes fonctions recherchées (structuration, transformation du produit, masquage de goût, libération contrôlée mais aussi mise au point d’organes artificiels ...).

Une classification des différentes techniques utilisées à l’échelle laboratoire a été présentée, suivie des principaux procédés (procédés basés sur la ormation de gouttes, techniques de pulvérisation, émulsification, polymérisation interfaciale, évaporation de solvant, coacervation, inclusion moléculaire, ....). De nombreux exemples très pédagogiques ont illustrés ces propos.

DSC 0085 PNCELET WEB

Pr Denis PONCELET

 

 

 

Trois jeunes chercheurs de l’UMR PAM ont présenté leurs travaux



- l’une concernait l’encapsulation de biomolécules par les levures. Si l’intérêt d’encapsuler par des levures n’est plus à démontrer, il faut également penser à masquer le goût propre des cellules de levure afin de permettre une bonne acceptabilité du produit final par les consommateurs (Bao Ngoc PHAM-HOANG)

- la suivante présentait des travaux sur la préparation de liposomes fonctionnels pour l'encapsulation de composés bioactifs ou de sondes moléculaires fluorescentes pour l'imagerie cellulaire. Ces liposomes étaient obtenus grâce à une modification structurale du cholestérol par introduction d’une fonction d’accroche permettant la liaison avec un fluorophore, une protéine ou un polysaccharide. Collaboration entre l’ICMUB (Richard DECREAU) et l’UMR PAM (Nicolas SOK).

- La troisième présentation était dédiée à de nouvelles stratégies de stabilisation des bactéries extrêmement sensibles à l’oxygène en développant l’exemple du probiotique Faecalibacterium prausnitzii. Ce probiotique a été encapsulé par différents matériaux (pectine et esters d’acide gras) qui permettent ’augmenter les taux de survie aux conditions générées par le tractus gastro-intestinal, notamment au niveau de l’estomac et du jéjunum (Sébastien DUPONT).

DSC 0103 BAO WEB

Bao Ngoc PHAM-HOANG

 

Ensuite, deux présentations exposaient des domaines d’applications majeures de la thématique encapsulation conduits au sein de l’UMR PAM :
- L’encapsulation utilisant des hydrocolloïdes dans des applications pour l’emballage avec la réalisation de films actifs contenant des anti-oxydants ou des anti-microbiens et le suivi de la libération de ces actifs en fonction des milieux utilisés ainsi que l’influence des actifs sur les propriétés physico-chimiques des films d’emballage (Frédéric DEBEAUFORT).

- L’encapsulation de molécules fragiles pour le maintien de leurs fonctionnalités avec le développement de microbilles de pectine LM couplée ou non à différents tensioactifs (à courte chaîne ou à longue chaîne comme des protéines) afin d’optimiser la biodisponibilité de molécules actives comme des vitamines lipophiles ou la curcumine, tout en maintenant les propriétés anti-oxydantes (Odile CHAMBIN).

Pour clore la matinée, les activités de transfert de technologies et de compétences mené par Welience concernant l’encapsulation ont été présentées. Ces activités sont basées sur l’utilisation de halles technologiques qui permettent le transfert d’échelle, du laboratoire au
pilote ainsi que sur une offre de formation continue spécialisée (Alexandre THILLIER).

L’après-midi s’est poursuivie avec deux conférences invitées :

- La première conférence concernait l’association de biopolymères en microencapsulation (Laura SANCHEZ-GONZALEZ, Université de Nancy). Pour améliorer les propriétés physico-chimiques de capsules à cœur liquide avec une membrane d’alginate et notamment les propriétés barrière, une approche intéressante consiste en l’incorporation d’un deuxième polymère. Deux exemples ont été présentés : l’un avec le caséinate de sodium qui donne aux capsules d’alginate une meilleure stabilité et une libération pH

- dépendante d’un colorant utilisé comme traceur ; l’autre avec de la gomme laque pour améliorer les propriétés barrière vis-à-vis de molécules de faible masse moléculaire (riboflavine par exemple).

- La seconde conférence visait l’encapsulation pour permettre une délivrance au niveau de l’intestin avec le développement de microparticules ou/et de nanoparticules (Alf LAMPRECHT, Université Technologique de Bonn). Ces systèmes particulaires utilisant des Eudragit® (polyaminomethacrylate) ont la particularité d’assurer une délivrance ciblée de la molécule active soit au niveau de son site d’absorption (héparine) soit au niveau de son site d’action pour traiter les pathologies inflammatoires de l’intestin (acide 5-aminosalicylique) afin d’optimiser la biodisponibilité.

 



Deux présentations de jeunes chercheurs de l’UMR suivaient :

- L’une présentait comment l’encapsulation à base de β–lactoglobuline et d’alginate
pouvait protéger une levure (Saccharomyces Cerevisae) des stress induits au cours d’un
procédé de déshydratation (Thanh Dat NGUYEN).

- La seconde a développé un système original à base d’alginate et de caséinate de sodium
gélifié par l’acidification engendrée par les bactéries lactiques probiotiques,
encapsulées (Lucie LEONARD).

 

 

La journée s’est achevée par la remise d’un prix Jeune Chercheur Thanh Dat NGUYEN par l’entreprise CREATHES de Belfort, laboratoire spécialisé dans la prestation R&D en microencapsulation (Hervé HUILIER).

Prix Dat 1

Dr Florence HUSSON, Thanh Dat NGUYEN, Pr Rémi SAUREL.


65 personnes ont suivi cette journée concernant cette thématique qui a réuni des chercheurs de l’UMR PAM mais aussi d’autres chercheurs du monde universitaire et des industriels. Beaucoup d’échanges ont eu lieu et nous espérons que ces présentations auront généré de nouveaux projets et de nouvelles idées pour faire avancer la recherche.

Les résumés de cette journée sont accessibles sur le site.

 

aFE5L7l5vitagoraWelienceSFR IABECAASD

 

logo Qualiment logo court ASD 
Université de Bourgogne